Abidjan et ses influenceurs

Peintre Obou, Artiste plasticien

Né en 1992, Obou Gbais est un jeune artiste peintre de la scène créative ivoirienne. On le connaît pour ses masques hauts en couleurs mixant tradition et modernité. Derrière ces visages mystérieux, de l’art, mais aussi un artiste engagé. Marqué par la guerre, il dépeint une société ivoirienne dans toute sa vérité. Le laid y côtoie le beau et sera même l’essence d’un mouvement artistique «le Braid Art». Obou n’hésite pas à multiplier les performances artistiques, notamment avec sa gigantesque peinture murale réalisée à Abobo, avec toujours comme ambition de changer le regard que les gens portent sur les choses.

“J’adore Abidjan pour l’énergie qu’elle dégage, son dabali, la chaleur humaine et surtout le show. En un mot, Abidjan c’est la base!”


Lafalaise, Créatrice de mode

Lafalaise Dion est une créatrice de mode ivoirienne. Elle s’est rendue célèbre par ses magnifiques  parures  réalisées  à  partir  de  cauris, un coquillage utilisé depuis des siècles en Afrique de l’ouest. Ses créations, en revisitant un art ancestral africain, participent à la promotion de la culture africaine dans le monde. Le succès est tout de suite au rendez-vous. La designer multiplie les parutions dans les plus grands magazines de mode. Elle a réalisé des pièces pour des stars internationales dont la chanteuse Beyoncé.

“Je venais d’avoir mon baccalauréat cette année-là, j’ai dû quitter la ville de Divo où j’avais grandi pour rejoindre Abidjan, la capitale, le lieu le plus doux au monde. J’allais enfin pouvoir me faire ma propre expérience, je devais vivre avec ma tante, elle habitait les 2 Plateaux, dans ces anciens bâtiments qui ont tout vu de l’urbanisation rapide d’Abidjan. Sur le chemin du boulevard Latrille vers mon établissement scolaire, il y avait ce mur impressionnant, ces grands arbres aux feuillages généreux. J’ai pu lire « Ananias Leki Dago », c’était la première fois que je voyais la fondation Donwahi. Ce nom inscrit en grand, c’était celui d’un des plus talentueux photographes ivoiriens qui y présentait son exposition. Je me suis répétée ce nom tant de fois. Et puis au fil du temps, il y a eu d’autres noms, d’autres artistes, que je découvrais sur le mur et que j’allais ensuite chercher sur Google. La Fondation Donwahi pour moi, c’est le lieu du savoir à portée, de la recherche, de la connexion avec la nature, mais surtout cette maison qui donne la chance aux artistes de briller par leur talent. J’ai d’ailleurs eu la chance d’y présenter cette année ma première performance d’art. Un rêve de jeune fille, enfin réalisé.”


Konnie Touré, Animatrice radio et télé ivoirienne, productrice et actrice

Konnie Touré fait partie des personnalités féminines les plus suivies de Côte d’Ivoire. Elle est à elle seule, animatrice radio, présentatrice télé, productrice, chanteuse, actrice, et aujourd’hui directrice générale d’une des plus importantes stations de radio du pays. Son ascension professionnelle et sa vision font d’elle une icône pour les jeunes générations. Konnie Touré, c’est une boule d’optimisme et d’énergie.

“Mon coup de cœur c’est l’Hôtel Particulier. Situé en plein cœur d’Abidjan, il dégage à travers sa décoration moderne, sérénité et romantisme. J’aime cet endroit comme tous ceux où l’on peut s’échapper de la chaleur urbaine. Abidjan est une ville où il fait bon vivre et où se divertir est une invitation naturelle. Et vous, viendrez-vous profiter des différents endroits et découvrir pourquoi Abidjan est le plus doux au monde ? Je vous le recommande.”